Archives mai 2005 - septembre 2013
Logo du site
  Accueil > Ressources > Colloques
Institutionnel
Publications
Actualité
Ressources

Colloque "Diversité et représentation politique"

Après l’ouverture par M. Richard Descoings, directeur de Sciences Po, et Mme Blandine Kriegel, présidente du Haut Conseil à l’intégration, le colloque était organisé autour de deux grands débats : « Les partis politiques intègrent-ils ? » puis «  Diversité : la représentation nationale en panne »

« Les partis politiques intègrent-ils ? »

Les partis politiques ne se ressemblent pas. Cependant, ils peinent tous à laisser émerger des femmes et des hommes d’origine immigrée ou venus des Dom-Tom. Un échec éventuel des partis ne fait-il pas courir le risque d’une revanche communautariste ? Ce débat présidé par Mme Yamina Benguigui, cinéaste productrice, membre du HCI, était animé par M. Claudy Siar, journaliste à RFI et avait pour intervenants Mme Jeannette Bougrab, maître de conférences de droit public, membre du HCI, M. Stéphane Pocrain, candidat à l’élection présidentielle, M. Dominique Reynié, chercheur associé au Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof), professeur des universités à l’Institut d’études politiques de Paris et coauteur du Dictionnaire du vote, PUF, M. Jean-François Sirinelli, professeur des universités à l’Institut d’études politiques de Paris, directeur du Centre d’histoire de Sciences Po, Mme Myriam Salah-Eddine, adjointe au maire de Marseille, membre du HCI,et M. Vincent Tiberj, chercheur au Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof).

Entre les deux débats M. Zaïr Kedadouche, conseiller municipal du XVIIe arrondissement de Paris, ancien membre du HCI a proposé un regard sur la situation de la réprésentation de la diversité en politique.

« Diversité : la représentation nationale en panne »

Que ce soit l’Assemblée nationale, le Sénat, le gouvernement, les associations d’élus... la représentation nationale n’est pas à l’image de la France. Il est donc nécessaire de s’interroger sur les raisons politiques de ce décalage. L’universalité fait-elle abstraction des différences au risque de les nier ? La montée de l’extrême droite a-t-elle provoqué des frilosités indépassables ? Plus prosaïquement, après les événements de novembre 2005, que proposent les partis ?

Sondage

M. Stéphane Rozès, directeur de CSA Opinion, maître de conférence à Sciences Po Paris, a introduit le débat en présentant le sondage réalisé par CSA Opinion pour le HCI, l’ACSE, le Parisien-Aujourd’hui en France : L’attitude des Français à l’égard de la diversité et de la représentation politique dans lequel il apparaît que 75% des personnes interrogées seraient prêtes à voter pour une personne issue de l’immigration, aux élections municipales, 69% lors des élections législatives et 56% lors de l’élection présidentielle. Télécharger le sondage au format PDF

Ce débat a été présidé par M. Jacky Dahomay, philosophe, membre du HCI, était animé par M. Rachid Arhab, journaliste à France télévisions et avait pour intervenants M. Malek Boutih, secrétaire national du Parti socialiste, Mme Marie-George Buffet, secrétaire générale du Parti communiste français, M. Renaud Dutreil, secrétaire général du Parti radical, ministre de l’artisanat et des Petites et moyennes entreprises, M. Yves Jégo, secrétaire nationale de l’Union pour un mouvement populaire, député- maire de Montereau-Fault-Yonne, M. Nicolas Perruchot, représentant l’UDF, député-maire de Blois, et M. Yann Wehrling, secrétaire national des Verts.

M. René Rémond, de l’Académie française, président de la Fondation nationale des sciences politiques, professeur émérite des universités a conclu l’ensemble des débats.

Ce colloque fera l’objet d’Actes qui seront publiés au cours du premier trimestre 2007

28-10-2006 00:00